Message COVID-19

Attention, le Cabinet Vétérinaire a déménage à 5 min à pied : au 19, rue de la Part Dieu, Lyon 3.

Les horaires et le numéro de téléphone restent les mêmes 🙂

Comment éviter les inconvénients provoqués par la mue de vos animaux ?

Au printemps et à l’automne, nos animaux de compagnie (chiens, chats, furets, lapins…) vont connaitre une période de mue, pendant laquelle ils vont faire peau neuve afin de se préparer aux variations climatiques. Bien que la mue soit un phénomène naturel, la perte de poils peut avoir des conséquences néfastes sur la santé de nos animaux.

Les inconvénients liés à l’absorption de poils

Lorsque votre compagnon absorbe une importante quantité de poils par léchage, et que ces poils viennent se loger dans son tube digestif, cela peut affecter sa santé. Les poils se comportent alors en corps étranger à l’intérieur de l’organisme.
On rencontre principalement ce cas chez :

Les chats et lapins. C’est-à-dire les animaux au comportement de toilettage très marqué. Ayant une toilette quotidienne, ils sont capables d’absorber leurs poils en grande quantité pendant la période de mue.

Les animaux parasités. Si votre compagnon est infesté de puces, gales ou autres parasites, il aura tendance à se gratter et s’arracher les poils constamment, et donc à en avaler.

Les rongeurs en général (Lapins, Hamsters, Chinchillas).

Selon le cas, ces animaux ne présenteront pas les mêmes symptômes.
Les rongeurs ayant avalés trop de poils auront des troubles du transit (ralentissement du transit et accumulation d’aliments dans l’estomac).
Chez les animaux parasités qui avalent des poils en grande quantité, les symptômes pourront s’intensifier jusqu’à ressembler à ceux d’une occlusion (blocage de l’intestin qui empêche le transit normal des matières fécales et gazeuses).
Chez les chats, les troubles s’apparentent plus à ceux d’une gastrite chronique (inflammation de l’estomac, perte de l’appétit, vomis fréquents).

Si vous constatez ces troubles chez votre animal de compagnie, contactez vite votre vétérinaire, il lui fera un check-up complet et pourra lui fournir un traitement correctement.

 

Quelle solution pour mon animal ?

 

Il n’existe aucune solution miracle à l’absorption de poils. La seule chose efficace que vous pouvez faire en amont, c’est le brossage quotidien voire biquotidien de votre animal.
Le brossage permet dans un premier lieu de préserver un beau pelage, mais aussi :

L’élimination de saletés collées aux poils et de poils morts.

L’assurance que votre animal n’est pas parasité.

La limitation d’absorption de poils et leurs inconvénients.

D’éviter la formation de nœuds, qui peuvent être gênants et douloureux pour l’animal.

Essayez d’habituer votre compagnon au brossage dès son plus jeune âge, cela vous évitera bien des affrontements tout au long de sa vie. Ce toilettage pourra même devenir un moment de complicité entre l’animal et son maître.
Pour toute question ou conseils, n’hésitez pas à contacter notre cabinet vétérinaire spécialisé, qui saura vous aider de la meilleure façon.

Membre du réseau Réseau Cap Douleur