Message COVID-19

Attention, le Cabinet Vétérinaire a déménage à 5 min à pied : au 19, rue de la Part Dieu, Lyon 3.

Les horaires et le numéro de téléphone restent les mêmes 🙂

Les principales maladies respiratoires chez les lapins et rongeurs

Comme tous les animaux, nos amis les lapins et autres rongeurs sont sujets à des maladies respiratoires. Les principaux symptômes notables sont toux, éternuements et écoulement nasal.
Si vous remarquez tout signe de maladie infectieuse chez votre lapin ou votre rongeur, il est recommandé de conseiller rapidement un vétérinaire afin d’établir un diagnostic précis suivi du traitement adéquat.

Le coryza

C’est une des maladies les plus répandues chez le rongeur. Proche du simple rhume pour l’homme, ce virus peut être mortel pour nos petites bêtes s’il s’étend aux bronches et aux poumons.
Il est dû au stress, aux courants d’airs et aux variations de température. Les symptômes observés sont : écoulement nasal (dans un premier temps clair, puis purulent), respiration difficile, larmoiement et éternuement. Un traitement antibiotique est souvent délivré par votre vétérinaire.

La myxomatose

Virus extrêmement contagieux et largement répandu chez les lapins sauvages. La forme respiratoire de ce virus est très grave, bien heureusement nous la retrouvons de moins en moins chez les lapins de compagnie. Les symptômes observés sont : écoulement nasal, paupières enflées et inflammation des parties génitales. Cette forme de la myxomatose est généralement mortelle.
Il n’existe aucun traitement pour la soigner à ce jour, la seule façon de prévenir cette maladie est la vaccination.

La bordetellose

Maladie aiguë ou chronique, qui touche principalement les cobayes, rats et cochons d’Inde. Ce virus, souvent mortel, est à l’origine de broncho-pneumonies, d’otites purulentes, d’avortements, ou de mortalités néo-natales chez nos rongeurs.
Ici aussi, pour soigner cette maladie, un traitement antibiotique est souvent délivré par votre vétérinaire.

La pasteurellose

Maladie aiguë ou chronique, elle est responsable de pneumonies chez les rongeurs. Le virus est principalement dû aux variations de température ou à une mauvaise ventilation. On observe de temps en temps, en plus des problèmes respiratoires, des symptômes tels que des abcès cutanés, une méningite, une infection rénale, mammaire ou utérine.

La mycoplasmose

Un des principaux responsables des maladies responsables chez nos rongeur est le mycoplasme, qui infecte le nez, les bronches et les poumons. Les symptômes sont une perte de poids, un écoulement de pus ou de sang au niveau des yeux et du nez et des difficultés de respiration.
Cette maladie se soigne avec un traitement antibiotique, mais les chances de supprimer l’intégralité des germes ne sont pas élevées et les récidives sont nombreuses.

 

Membre du réseau Réseau Cap Douleur