Message COVID-19

Attention, le Cabinet Vétérinaire a déménage à 5 min à pied : au 19, rue de la Part Dieu, Lyon 3.

Les horaires et le numéro de téléphone restent les mêmes 🙂

Le surpoids chez le chien et le chat

On parle de surpoids lorsqu’une couche de graisse empêche de sentir facilement les côtes de l’animal.  On parle d’obésité quand l’excédent de poids est de 20% au-dessus du poids de forme.

Les causes de l’obésité de l’animal de compagnie

Certaines races du chien, du chat, ou d’autres animaux de compagnie sont prédisposées au surpoids :
La stérilisation et certaines pathologies (hypothyroïdie, maladie de Cushing) favorisent également la prise de poids. Mais c’est souvent un déséquilibre entre l’apport et la dépense énergétique qui est en cause.
La quantité donnée à titre indicatif et notée sur l’emballage des paquets de croquettes doit être adaptée :

  • A l’activité de l’animal
  • Et au poids que l’animal devrait faire !

Les conséquences de l’obésité du chien, du chat, de votre animal de compagnie

D’autant que la prise de surpoids n’est pas sans conséquences

  • Hypertension artérielle et fatigabilité du cœur
  • Diabète (facteur de risque multiplié par 5)
  • Pathologie du foie comme la lipidose hépatique
  • Douleurs articulaires : arthrose, rupture du ligament croisé du genou
  • Problèmes dermatologiques. Certains chats ne peuvent plus se toiletter correctement car mécaniquement ils ne peuvent plus atteindre certaines zones du corps.

    Bref, l’espérance de vie d’un animal obèse est diminuée de 2 ans en moyenne.

Lutter contre l’obésité du chat, du chien ou autre animal de compagnie

Il est donc nécessaire de suivre l’évolution du poids de votre animal et d’anticiper le surpoids.

  • Utiliser une alimentation adaptée, notamment pour les animaux stérilisés dont les besoins énergétiques sont moindres.
  • Adapter la ration à l’activité de votre animal : chasse en forêt ou sieste sur le canapé…
  • Si le surpoids ou l’obésité est déjà en place, donner une alimentation adaptée à la perte de poids avec un dosage journalier précis en demandant conseil à votre vétérinaire.
  • Favoriser l’activité : jeux pour les chats, promenades et nage pour les chiens.

La perte de poids doit être progressive pour ne pas affamer l’animal.

L’espérance de vie des animaux de compagnie a augmenté ces dernières années, et notamment grâce aux progrès de l’alimentation. Autant en profiter !

Profitez d’autres Conseils & Astuces de la part de votre vétérinaire à Lyon, le cabinet vétérinaire du Crayon

Membre du réseau Réseau Cap Douleur